La réalité virtuelle révolutionne l’entraînement en sécurité incendie dans l’éducation

Share This Post

La sécurité incendie dans l’éducation devrait être la priorité absolue de tout établissement d’enseignement. Nos esprits les plus brillants et pourtant vulnérables étudient dans ces couloirs et nous devons les protéger à tout prix. Comme tout grand bâtiment rempli de monde, les écoles sont confrontées à de réelles menaces d’incendie. Et comme toute entreprise, c’est à l’équipe de se préparer à cette éventualité.

Bien sûr, il y a des exercices d’évacuation annuels. Cependant, cela et le mantra classique «s’arrêter, se laisser tomber et se rouler» ne permettent pas de faire face aux menaces modernes. De la maternelle à l’université, les étudiants méritent mieux.

Les technologies révolutionnaires permettent désormais d’équiper le personnel de ces compétences à un coût abordable. Ce billet explore FireGuard VR. Il s’agit d’un nouveau système innovant conçu pour rendre les écoles plus sûres grâce à une formation en sécurité en réalité virtuelle.

À propos de FireGuard VR

Face aux dangers croissants d’incendie, les éducateurs ont besoin de solutions de sécurité incendie plus efficaces. Chaac Technologies offre précisément cela grâce à sa nouvelle plateforme FireGuard VR. Utilisée par le secteur de l’éducation, FireGuard VR s’appuie sur la réalité virtuelle pour créer des simulations d’entraînement à la lutte contre les incendies. Nous avons fait équipe avec de vrais pompiers pour que ces simulations soient aussi réalistes que possible. Le logiciel permet à tout le personnel de répéter les gestes qui sauvent des vies.

Les utilisateurs enfilent des lunettes de VR et entrent dans une pièce en flammes, avec un incendie réaliste, une fumée dense et des sons d’alarme. L’environnement 3D peut être modélisé d’après un bâtiment qui ressemble à leurs couloirs et pièces, jusqu’aux panneaux de sortie.

À partir de là, ils s’exercent à une réflexion critique et à des réactions rapides. Doivent-ils d’abord déclencher l’alarme incendie ou essayer de saisir un extincteur ? Comment vérifier en toute sécurité les portes avant de les ouvrir si de la fumée remplit le couloir ? FireGuard renforce la mémoire musculaire pour ce type de prise de décision.

La magie de la formation en VR permet de répéter des exercices d’urgence sans danger réel de fumée ni dommages collatéraux.

Ce qui est inclus

Nous fournissons tout ce dont vous avez besoin pour démarrer avec FireGuard VR. Tout commence par le logiciel qui contient la simulation. Notre offre de base comprend un tutoriel pour se familiariser. Ensuite, le personnel peut vivre huit scénarios d’urgence avec trois niveaux de difficulté, soit un total de 24 niveaux de défi. Les options en anglais et en français le rendent accessible pour les écoles du Québec jusqu’à la Californie.

Vous recevez également un casque confortable pour explorer le monde virtuel. Des manettes sont fournies pour interagir avec les objets de la simulation, comme les alarmes incendie et les extincteurs. Les équipements optionnels comprennent une CleanBox et une station de recharge.

Comment cela fonctionne

Une fois le casque en place, les utilisateurs sont transportés dans une situation de crise nécessitant une réaction rapide. Tout au long de cette expérience, ils devront :

Repérer les risques d’incendie potentiels

La première étape consiste à examiner un environnement sans incendie et à signaler tout ce qui pourrait déclencher un incendie. Mais ce n’est pas suffisant. Il est également utile de distinguer la classe de feu. Les écoles sont principalement confrontées à des feux de classe A, impliquant des combustibles ordinaires. Des feux de classe B impliquent des liquides et des gaz inflammables. Les feux de classe C sont généralement déclenchés par des équipements électriques sous tension. Connaître ces différences aide à prendre les mesures appropriées.

Par ailleurs, le personnel doit être attentif aux autres déclencheurs d’incendie courants dans les écoles. Les poubelles débordant de papier contiennent beaucoup de combustible pour alimenter un feu. Les laboratoires de sciences dotés de flammes nues ou de produits chimiques stockés sont des zones à haut risque. L’accumulation de graisse dans la cuisine présente également un danger furtif.

Identifier les extincteurs

Lorsqu’un petit incendie se déclare, il est possible de l’éteindre avant qu’il ne se propage. Cela nécessite de savoir quel extincteur utiliser pour différentes situations. Les extincteurs à eau éteignent les feux de classe A dans le bois, le papier et le tissu. Les extincteurs à CO2 éteignent les feux de classe B et C impliquant des liquides ou des équipements électriques. Le personnel doit apprendre les spécifications techniques des extincteurs sur place et savoir quand utiliser chacun d’eux.

En plus de distinguer les types d’extincteurs de base, le personnel doit se familiariser avec les unités spécifiques installées sur leur lieu de travail. Mémoriser les emplacements exacts dans les couloirs et les pièces permet de ne pas perdre de temps à chercher pendant une intervention d’urgence. Le fait de prendre et de manipuler physiquement la cartouche développe la mémoire musculaire pour une utilisation rapide et sûre lorsque la visibilité est obscurcie par la fumée.

Déclencher une intervention d’urgence

Les écoles sont situées à proximité des casernes de pompiers, mais le feu se propage assez rapidement pour que chaque seconde compte. La première chose à faire en cas d’incendie est de localiser et d’activer l’alarme – même si l’on pense pouvoir l’éteindre seul. L’exercice en VR enseigne cette leçon essentielle par l’expérience.

La formation virtuelle aide également le personnel à surmonter l’hésitation naturelle qui peut se manifester lors d’une véritable crise. Les blocages mentaux courants, comme le fait de douter de ses propres sens, de ne pas vouloir être gêné si l’on se trompe ou d’espérer que quelqu’un d’autre réagisse en premier, peuvent être fatals en cas d’incendie. La pratique répétée de la VR permet de surmonter ces blocages et de faire de l’activation de l’alarme une réaction instinctive.

Utiliser correctement l’extincteur

Lorsque le moment est venu de passer à l’action, le personnel doit connaître la bonne technique. Nos simulations réalistes en VR l’aident à localiser l’extincteur le plus proche, à retirer la goupille et à pulvériser avec le bon mouvement de balayage tout en surveillant le retour des flammes. Une fois l’agent compressé vidé, évacuez immédiatement si les flammes continuent de faire rage. Pour survivre à une véritable catastrophe, il faut s’entraîner à ces gestes jusqu’à ce qu’ils deviennent instinctifs.

Une bonne technique implique également de maintenir une distance de sécurité par rapport au feu. Les stagiaires découvrent comment rester calme leur donne le temps de tenter d’éteindre le feu ou d’évacuer, alors que la panique entraîne souvent des conséquences désastreuses.

D’autres modules à venir

Nous améliorons constamment FireGuard VR en ajoutant de nouveaux modules utiles. Les prochaines versions élargiront le répertoire de formation grâce à des fonctionnalités telles que :

  • Un positionnement correct pour des sorties d’urgence sûres et des évacuations fluides.
  • Apprendre à connaître les classes de feu obscures au-delà des types courants.
  • Les dangers et les réponses spécifiques à l’inhalation de fumée.
  • Les protocoles corrects pour la manipulation des portes pendant les incendies.
  • Cartographie personnalisée des pièces pour des exercices spécifiques au site.

L’élargissement de nos modules de formation garantit que le personnel est prêt à faire face à presque toutes les situations d’incendie. Des leçons de VR personnalisées enseignent les réactions adaptées à tous les environnements et équipements scolaires possibles.

Vérifications mesurables des compétences

Le simple fait de s’entraîner à répondre aux situations d’urgence ne garantit pas un véritable apprentissage. Des lacunes cruciales en matière de connaissances et de compétences se dissimulent souvent sans évaluation. FireGuard VR résout ce problème en incorporant des algorithmes de notation spécialisés qui évaluent les indicateurs de performance clés tels que :

  • La capacité à remarquer les risques d’incendie potentiels.
  • Temps de réponse pour l’activation de l’alarme.
  • Technique d’utilisation des extincteurs.
  • Taux d’achèvement des évacuations.
  • Comparaison des scores au fil du temps pour mettre en évidence les progrès individuels et organisationnels.
  • Identification des modules pour lesquelles le personnel a besoin d’une formation supplémentaire afin de combler les lacunes.

Les mesures quantitatives de la performance fournissent un aperçu des niveaux de compétence réels. Les administrateurs peuvent utiliser ces chiffres pour cibler l’enseignement et s’assurer que les équipes continuent à développer leurs capacités à protéger des vies.

La nécessité de solutions de formation supplémentaires en matière de sécurité incendie dans l’éducation

L’exercice d’incendie simulé qui a lieu une fois par an, au cours duquel les élèves sortent de manière ordonnée, peut aider les élèves, mais il présente plusieurs inconvénients. Tout d’abord, il est planifié à l’avance, ce qui permet aux participants d’anticiper et d’exécuter l’exercice sans trop réfléchir. De plus, ces exercices ne reflètent pas fidèlement les situations d’urgence réelles où le chaos et la panique peuvent se produire.

Les écoles ont besoin d’une préparation complète aux crises pour protéger nos enfants. Voyons pourquoi.

Des occupants plus jeunes

Les élèves font partie de ceux qu’il faut sauver en cas d’incendie. Mais les enfants et les adolescents ne saisissent pas toujours la gravité du danger. Certains peuvent plaisanter, ne pas prendre les choses au sérieux. D’autres peuvent être pétrifiés et refuser de bouger. C’est pourquoi il est si important pour les enseignants de garder la tête froide. Ils doivent guider les groupes vers la sécurité par l’exemple et l’autorité.

Notre formation en VR répète des scénarios d’évasion à haut niveau de stress. Cela permet aux enseignants de repérer les alarmes et les sorties même si des élèves paniqués envahissent les couloirs. Connaître les itinéraires exacts est la première étape. Guider de grands groupes tout au long du parcours est le véritable test.

Règlement canadien sur la santé et la sécurité au travail

La législation canadienne stipule que les employeurs doivent former tout leur personnel à l’utilisation des équipements d’incendie et au respect des protocoles de sécurité en cas de crise. Les employeurs sont légalement responsables de minimiser les risques d’incendie autant que possible. Naturellement, cette formation s’étend aux écoles. Le conseil scolaire doit s’assurer que les enseignants et les équipes savent comment manipuler les extincteurs, les sorties de secours et les postes d’appel.

Le personnel doit connaître les voies d’évacuation comme sa poche. Sans maîtriser ces notions de base, les écoles ne répondent pas aux exigences nationales. Cela signifie qu’elles risquent de se voir infliger des amendes importantes ou d’être fermées si un incendie se déclare.

Perturbation de l’éducation

Les incendies dans les écoles peuvent détruire entièrement ou partiellement les infrastructures. Même la reconstruction d’une seule salle de classe prend plusieurs semaines. Pour une école entière, on parle d’un minimum de six mois. Tous les élèves déplacés sont envoyés dans d’autres écoles de la région en attendant.

Cette surpopulation entraîne des tensions. La qualité se dégrade pour tout le monde. Empêcher la propagation du feu en premier lieu permet d’éviter de déclencher cette réaction en chaîne néfaste. Des écoles sûres sont synonymes d’une meilleure éducation.

Charge financière

La plupart des écoles publiques fonctionnent grâce à l’argent des contribuables. Demandez à n’importe quel enseignant, et il vous dira que les budgets sont déjà très serrés. Il n’y a généralement pas de place pour couvrir les coûts des dommages causés par un incendie. Cela signifie que la reconstruction après un incendie doit être financée directement par les fonds existants de l’école.

Cet argent est prélevé sur le budget qui devait normalement être consacré aux salaires, aux ressources pour les élèves et au matériel pédagogique. Quant aux écoles privées, elles peuvent se retrouver à payer elles-mêmes la facture sous la forme de primes d’assurance plus élevées.

Impact sur la réputation

En parlant d’écoles privées, elles dépendent de la confiance de la communauté pour fonctionner. Une bonne réputation en matière de leadership et de sécurité attire un meilleur taux d’inscription, des dons, etc. Mais un seul incident malheureux peut saccager tout ce qu’elles ont construit. Le fait qu’un personnel non formé ou des risques ignorés soient blâmés pour un incendie ne donne pas une bonne image.

Des preuves de ce genre font beaucoup plus de dégâts à une académie privée que ce que subissent les écoles publiques. C’est une crise de relations publiques qui affecte leur réputation et leurs sources de revenus.

Risques d’incendie dans les écoles

Le danger se cache partout dans les écoles – des risques mineurs aux menaces importantes. Comprendre les principaux dangers permet au personnel d’étouffer les incendies avant qu’ils ne se produisent. Explorons les sources les plus courantes afin que le personnel puisse réduire de manière proactive les risques de catastrophe.

Incendie criminel

La vieille farce de la poubelle en feu reste très populaire parmi les élèves agités, en particulier les adolescents qui naviguent dans des émotions complexes. De tels actes insensés découlent souvent de l’ennui ou d’une quête d’attention, plutôt que d’une véritable malveillance.

Pourtant, l’incendie criminel reste la principale cause d’incendies dans les écoles année après année. Les flammes peuvent facilement devenir incontrôlables, mettant des vies en danger. Le personnel doit rester vigilant quant aux signes d’activités de fauteurs de troubles et intervenir au moindre signe de départ d’incendie. Éteindre les problèmes tôt empêche les choses de dégénérer en catastrophe.

Cuisine

Les cuisines collectives sont généralement confrontées à des risques d’incendie élevés en raison de la chaleur élevée de cuisson, de l’accumulation de graisse et des gaz volatils. Le personnel de la cafétéria travaille dur pour préparer les repas en coulisses. Ils le font à proximité de flammes nues constantes et de surfaces chaudes qui peuvent enflammer les résidus de graisse ou les emballages alimentaires à proximité.

Une fois déclenchées, ces flammes de cuisine se propagent par les systèmes de ventilation qui diffusent la fumée et le feu dans tout le bâtiment. Les équipes de cuisine se concentrent intensément sur le respect des règles de sécurité et la propreté. Pourtant, des erreurs se produisent, entraînant des conséquences dévastatrices pour les écoles.

FireGuard VR propose des scénarios d’espace culinaire adaptés, tenant compte de facteurs uniques. Des exercices personnalisés répétés préparent les cuisiniers à réagir de la meilleure façon pour leur environnement spécifique.

Laboratoires de sciences

Les laboratoires de sciences scolaires stockent des produits chimiques inflammables ou réactifs essentiels aux expériences de démonstration. Une manipulation appropriée réduit, mais n’élimine pas, les risques d’incendie. Il peut y avoir des déversements, des rejets de vapeurs ou des erreurs humaines dans le mélange de mauvais composants.

Le problème est aggravé par le fait que les élèves accèdent secrètement aux laboratoires ou aux fournitures pour s’amuser. On ne peut raisonnablement s’attendre à ce que les instructeurs de laboratoire surveillent les salles sécurisées en permanence. Et les adolescents contournent souvent les barrières de sécurité lorsque la curiosité et la tentation les frappent.

Incendies électriques

La densité des appareils électriques dans les écoles multiplie le risque d’incendie électrique. Entre le câblage vieillissant, les fusibles obsolètes, les rallonges éparpillées et les contraintes constantes dues aux cycles de branchement/débranchement, des étincelles peuvent déclencher une catastrophe en quelques secondes.

Les incendies électriques ont également tendance à prendre naissance dans les murs ou les vides de plafond, échappant souvent à la détection jusqu’à ce qu’ils éclatent ailleurs. La fumée toxique se propage à partir de l’isolant en plastique couvant bien avant que les flammes visibles ne mettent en danger l’évacuation.

Qui devrait suivre la formation en sécurité incendie en VR ?

Les écoles emploient une main-d’œuvre diversifiée avec des tâches spécialisées en cas d’incendie. Les concierges réagissent différemment des enseignants, par exemple. L’adaptation de la formation en VR aux rôles améliore la réactivité lorsque chaque seconde compte. Voyons comment les exercices bénéficient de manière unique aux équipes courantes.

  • Enseignants: Les enseignants sont souvent les premiers intervenants. Ils doivent organiser l’évacuation de dizaines d’élèves par des couloirs identiques. FireGuard VR imite les itinéraires d’évacuation des salles de classe pour que les enseignants puissent guider les groupes vers la sécurité de manière fiable.
  • Personnel d’entretien et de maintenance: Les équipes de maintenance parcourent constamment les propriétés, prêtes à tout gérer. Leurs programmes d’entraînement testent leurs compétences en matière d’extincteurs sur des simulations d’incendies électriques et chimiques. Ceux-ci pourraient même être modélisés d’après les salles de maintenance et les placards de rangement, où les incendies sont susceptibles de se déclarer.
  • Personnel de cuisine: Le personnel de la cafétéria reçoit des visites guidées pour identifier les dangers tels que l’accumulation de graisse et les problèmes de conduite de gaz. Les règles appropriées de stockage des produits chimiques à proximité des cuisines sont également abordées.

Quelle est l’efficacité de la formation en sécurité incendie en VR ?

La formation traditionnelle en sécurité incendie dans l’éducation consiste généralement à rassembler tout le monde sur le parking pour une conférence. Ensuite, chacun s’entraîne à tour de rôle sur l’utilisation d’extincteurs sur un feu de démonstration contrôlé. Les plateformes de réalité virtuelle offrent des avantages significatifs par rapport à cette approche obsolète.

Rapidité

La mise en scène d’exercices traditionnels exige la coordination d’horaires chargés et contradictoires. Mais notre casque de VR reste facilement accessible pour une utilisation volontaire pendant les moments libres. Les stagiaires ne sont pas déplacés, et les modules ne durent que 10 à 20 minutes chacun, ce qui permet de courtes séances de pratique.

Des études confirment que le personnel se forme jusqu’à 4 fois plus vite en VR que par les méthodes conventionnelles. Les écoles économisent des dizaines ou des centaines d’heures de productivité, en surmontant les obstacles logistiques. Un plus grand nombre de personnes sont formées par an sans augmenter les budgets.

Formation immersive

Les simulations en VR reproduisent les images, les sons et le stress des incendies qui font rage dans les écoles avec un réalisme incroyable. Les utilisateurs subissent une fumée désorientante, des alarmes retentissantes et des flammes terrifiantes. C’est comme un jeu vidéo, car il n’y a pas de conséquences réelles liées à des réponses médiocres. Seulement des occasions de s’améliorer.

Cette exposition viscérale permet d’acquérir de l’expérience en toute sécurité. Rien ne prépare une personne à une véritable catastrophe comme la RV. L’intensité émotionnelle grave également les leçons plus profondément dans la mémoire, par rapport aux exposés factuels.

Rétention

Les informations sont mieux retenues lorsqu’elles sont vécues physiquement, par opposition aux conférences ou aux manuels traditionnels. Des études scientifiques prouvent que la rétention à long terme de la VR est supérieure à celle des méthodes traditionnelles.

Les gens se souviennent de 80 % des leçons de VR pratiques après une année entière, contre seulement 20 % des informations qu’ils ont lues ou entendues après seulement une semaine. La participation active déclenche également des réponses biologiques qui amplifient la durabilité des souvenirs.

Sécurité

Il va sans dire que le fait de déclencher un véritable incendie comporte son lot de risques. Le personnel non formé peut s’approcher trop près et se brûler. L’inévitable inhalation de fumée peut causer des problèmes de santé durables.

Ces dangers sont éliminés dans la formation en RV, où les utilisateurs font l’expérience de la pression et de la fumée sans flammes ou produits chimiques réels.

Réduction des coûts

Des dizaines de membres du personnel peuvent être formés chaque année dans le cadre d’exercices conventionnels – leur seule option auparavant. Mais les plateformes de VR permettent à l’ensemble du personnel de s’exercer simultanément, pour un temps et un coût égaux.

Il n’y a pas non plus de dépenses pour le remplissage/remplacement des extincteurs ou les réparations des installations dues aux flammes réelles. La VR garantit des répétitions pratiques intensives sans usure collatérale du bâtiment ni consommation de ressources.

Gardez la salle de classe en sécurité avec FireGuard VR

La sécurité des élèves reste la priorité absolue de chaque école. Mais la préparation conventionnelle aux incendies est dangereusement insuffisante face à l’évolution des risques. Les exercices annuels d’évacuation et les démonstrations d’extincteurs sur le parking ne suffisent plus.

C’est pourquoi Chaac Technologies a développé FireGuard VR. Nous sommes impatients de présenter le premier simulateur de crise incendie conçu pour les écoles. FireGuard VR permet également d’étendre la formation en sécurité incendie dans l’éducation à des centaines de personnes sans coûts supplémentaires. Un réalisme immersif garantit la rétention des acquis.

Alors que les administrateurs évaluent les investissements en infrastructure cette année, nous les invitons à réévaluer l’efficacité de la préparation existante. Découvrez le potentiel salvateur de FireGuard VR pour vos installations uniques en réservant une démonstration dès aujourd’hui.

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

More To Explore

Do You Have A Project In Mind?

Drop Us A Line And Let's Make It A Reality