Gestion des crises en événement : la VR repousse les limites de la préparation

Share This Post

Le feu peut transformer en quelques minutes un événement festif en tragédie. Avec des foules massives rassemblées dans des espaces confinés, les complexes sportifs et les événements sont des lieux propices à des incendies catastrophiques. Que vous organisiez les Jeux Olympiques ou le tournoi de votre petite ligue locale, la sécurité incendie pour les événements est indispensable.

Ces lieux regorgent de dangers, des pièces pyrotechniques aux équipements électriques. Il suffit d’une petite étincelle pour que quelque chose de pire se produise. De plus, les espaces restreints favorisent la propagation rapide de la fumée et des flammes. Le chaos s’ensuit lorsque du personnel non formé gère des foules immenses.

Disons simplement que c’est une entreprise risquée. La solution intelligente consiste à préparer le personnel grâce à des outils tels que la formation FireGuard VR de Chaac Technologies. Ce guide explique précisément pourquoi.

Risques d’incendie dans les complexes sportifs et lors d’événements

De nombreux organisateurs bien intentionnés relèguent la sécurité incendie pour les événements au second plan. «Les exercices de sécurité sont inutiles.» «J’organise des événements depuis des années sans problème.» Nous avons tous entendu des remarques de ce genre. Mais la préparation aux catastrophes est essentielle. Lorsqu’une crise survient, l’hésitation tue.

Nous allons détailler les nombreuses menaces auxquelles ces lieux sont confrontés afin que vous compreniez pourquoi une formation cohérente est non négociable.

Liste de risques d’incendie majeurs

Les festivals présentent des menaces pyrotechniques évidentes, avec des flammes nues utilisées dans les spectacles. Il y a aussi les friteuses dans les tentes des vendeurs de nourriture, qui grésillent de graisse chaude. Même les pièces pyrotechniques contrôlées peuvent avoir des ratés, être mal dirigées ou déclencher quelque chose d’autre par inadvertance.

Bien sûr, il y a aussi les clients en état d’ébriété, qui ne sont pas exactement connus pour leur bon jugement autour des flammes. Les risques augmentent encore avec les orages ou les conditions météorologiques extrêmes qui sévissent sur les sites extérieurs. Mais les concerts ne sont pas les seuls à être confrontés à des dangers accrus: les complexes sportifs présentent leur propre série de risques d’incendie :

Quant aux lieux de sport, ils comportent :

  • Des terrains de basket en bois dur.
  • Des tableaux d’affichage ou des circuits d’éclairage défectueux.
  • Des équipements de concession surchargés.
  • Des feux d’artifice pour les célébrations.
  • Des pièces pyrotechniques lors des rituels d’avant-match.
  • Sans compter les foules compactes qui amplifient le chaos !

Une fois qu’une source d’inflammation est introduite, le feu se propage rapidement. La plupart des infrastructures des stades offrent beaucoup de combustible, des gradins en bois aux bannières en PVC. Les tentes et bannières en tissu sont d’autres matériaux inflammables courants lors d’événements.

Les espaces restreints favorisent une propagation rapide

Des incendies se développent dans les espaces confinés des événements. Les participants entassés ont peu de place pour échapper aux risques. La congestion des lieux signifie également que les secouristes et les équipements ne peuvent pas accéder facilement au site. La mobilité limitée empêche également une intervention d’urgence efficace. Les feux se propagent donc sans être maîtrisés.

Il faut aussi mentionner l’inhalation de fumée. Même un petit incendie génère une quantité importante de fumée qui remplit les lieux. Dans les espaces clos, les gens peuvent succomber aux émanations. En fait, la fumée est la principale cause de décès en cas d’incendie. En effet, elle peut provoquer l’asphyxie et la désorientation, ce qui rend difficile l’évacuation des personnes.

Les grandes foules

En parlant de foule, les masses de personnes augmentent les risques et entravent les interventions. Les participants paniqués fuient instinctivement les dangers, souvent en se précipitant vers les sorties.

Le personnel d’urgence se bat contre des foules indisciplinées pour atteindre les points d’inflammation ou les personnes blessées. Le chaos règne en maître, aggravant les dégâts et le nombre de victimes.

Les histoires d’horreur de bousculades abondent. Ces cauchemars soulignent pourquoi il est indispensable de disposer d’un personnel d’urgence formé lors des rassemblements de masse. Sinon, c’est le pandémonium qui l’emporte.

Exigences de conformité

D’un point de vue juridique, négliger la formation en sécurité nuit également à votre entreprise. Selon les normes canadiennes de santé et de sécurité au travail, les employés doivent recevoir une formation à l’intervention d’urgence, comme des cours sur les incendies. Tout le personnel événementiel est considéré comme des «travailleurs», et les propriétaires doivent assurer une formation sur «l’emplacement, l’utilisation et le fonctionnement» des équipements de protection contre l’incendie.

Si les inspecteurs découvrent un manquement à la réglementation, vous risquez de voir vos permis d’exploitation révoqués, ce qui entraîne l’annulation d’événements. L’information se répand également rapidement, de sorte que les clients peuvent éviter les lieux dangereux. Le fait est que la préparation aux situations d’urgence est également une bonne chose pour les affaires.

Une formation régulière en sécurité incendie pour les événements est indispensable

Lésiner sur les protocoles de sécurité semble être une économie, mais se révèle être une folie coûteuse lorsqu’une catastrophe survient. Examinons ce qui est en jeu pour les organisateurs d’événements et les lieux insuffisamment préparés.

Le véritable coût de l’absence de formation en sécurité incendie pour les événements

Outre le risque de mettre des vies en danger, les incendies entraînent des ravages considérables, notamment :

Des blessures et des victimes entraînent des conséquences juridiques et de réputation accablantes. Les survivants poursuivent à juste titre les organisateurs d’événements négligents, tandis que l’opinion publique exige des comptes.

Les réparations, la reconstruction et le remplacement des biens sont extrêmement coûteux. La destruction des systèmes de services publics, des structures, des équipements et des stocks laisse des séquelles financières considérables.

Perte de revenus due à l’annulation d’événements pendant la reconstruction. De plus, les sponsors et les partenaires perdent confiance dans les sites mal gérés. La faillite en est souvent le résultat si l’assurance n’est pas adéquate.

En bref, les dommages s’étendent bien au-delà de l’incendie lui-même. Mais une préparation complète du personnel permet d’atténuer ces dommages.

Ce que la formation doit couvrir

Une formation complète en matière d’incendie fournit au personnel les compétences essentielles pour éviter les catastrophes :

Identification des dangers et des classes de feux

Le personnel doit reconnaître les risques et les catégories d’incendies afin de déterminer les réponses appropriées. Chaque catégorie contient des sources de combustible distinctes qui nécessitent des méthodes d’extinction adaptées. Le personnel doit comprendre ces différences.

  • Classe A – Combustibles ordinaires comme le bois, le papier, les textiles
  • Classe B – Liquides inflammables/combustibles : carburants, solvants, huiles
  • Classe C – Équipements électriques sous tension

Activation des alarmes

Les employés doivent savoir les types d’alarmes, comme les bornes d’incendie, les dispositifs de coupure d’urgence et les déclencheurs du système d’extinction des incendies. L’utilisation de ces dispositifs peut empêcher les petits incidents de devenir incontrôlables. Cependant, des alarmes mal déclenchées nuisent aux efforts d’urgence.

Utilisation correcte de l’extincteur

Il ne suffit pas d’avoir des extincteurs sur place pour éviter les dégâts. Le personnel doit s’entraîner à sélectionner, manipuler et utiliser des modèles appropriés pour les scénarios d’urgence. Cela permet de développer la mémoire musculaire et la confiance nécessaires pour éteindre les flammes lors de situations de stress élevé.

La formation doit renforcer les étapes d’utilisation de base. Tout d’abord, approchez-vous du feu sous un angle accessible, en vous déplaçant dans le sens du vent et non contre lui. Retirez la goupille de l’extincteur, puis dirigez la buse vers la base du feu. Pressez la poignée et balayez d’un côté à l’autre, en dirigeant l’agent vers la source de combustible. Déplacez-vous pas à pas dans le sens du vent pour éteindre les flammes jusqu’à ce que le feu soit complètement éteint.

Protocoles d’évacuation

Enfin, la maîtrise de l’évacuation garantit une sortie ordonnée tout en aidant les groupes à risque. Cette approche organisée permet d’éviter les fuites paniquées qui entraînent des bousculades. Elle permet également aux premiers intervenants de lutter rapidement contre les crises.

Les inconvénients des méthodes traditionnelles de formation en sécurité incendie

Lorsqu’il s’agit de doter le personnel des compétences nécessaires pour intervenir en cas d’urgence, les approches de formation traditionnelles manquent souvent leur cible. Les méthodes telles que les cours magistraux, les cours en ligne et les exercices d’incendie en milieu confiné ne suffisent plus.

La formation standard repose sur deux formats principaux :

Le transfert passif de connaissances par le biais de diapositives, de vidéos ou de piles de manuels techniques. Les stagiaires restent assis tranquillement, absorbant des informations théoriques.

Des exercices d’incendie en direct, qui permettent aux stagiaires de décharger des extincteurs dans un cadre contrôlé avec un instructeur qui observe les techniques.

Bien que mieux que rien, ces deux modalités sont insuffisantes.

Risques pour la sécurité et l’environnement

Tout d’abord, les exercices d’incendie en direct mettent en danger la santé, même lorsqu’ils sont «contrôlés». Dans ces situations, les stagiaires risquent des brûlures, l’inhalation de fumée ou des blessures dues à des structures affaiblies par la chaleur.

Ensuite, il y a les produits chimiques PFAS, des «produits chimiques éternels» nocifs, qui sont utilisés dans certains agents extincteurs destinés à l’entraînement. Ces contaminants s’infiltrent ensuite dans le sol et les systèmes d’eau pendant des décennies.

Se traduit rarement en instincts

Outre une sécurité douteuse, l’apprentissage passif renforce rarement les réflexes rapides et la confiance nécessaires pour sauver des vies lorsqu’une véritable catastrophe survient. Assister à des conférences monotones sans enjeux réels rend presque impossible l’encodage des instincts nécessaires pour faire face à la pression d’une véritable crise.

En fait, les recherches montrent que les stagiaires en VR sont 275 % plus confiants lorsqu’ils sont testés sur les compétences qu’ils ont acquises. Pas de réelle surprise – l’inoculation du stress est impossible à partir de manuels scolaires, mais réelle dans les simulations immersives.

Facile à oublier

Même les nouveaux diplômés oublient étonnamment vite la plupart des informations après les sessions traditionnelles, en raison d’un faible engagement et d’un manque de répétition. Les taux de rétention chutent jusqu’à 20 % dans la semaine qui suit la formation, car le cerveau humain est programmé pour se débarrasser des informations ennuyeuses et passives.

Avec la VR, en revanche, plus de 80 % de l’information est retenue pendant une période allant jusqu’à un an après la formation. Le secret réside dans l’immersion environnementale totale de la VR, qui permet d’encoder les compétences dans la mémoire à long terme par le biais de l’émotion. La répétition de la pratique à chaque réunion d’équipe avant l’événement renforce le rappel, de sorte que cela devient une seconde nature le jour du match.

FireGuard VR : La star de la formation en sécurité incendie pour les événements

Comme vous l’avez peut-être déjà deviné, la réalité virtuelle est sur le point de bouleverser la formation en sécurité incendie pour les événements. Voici FireGuard VR, créé par Chaac Technologies pour les lieux et les événements. Ces simulations 360 ultraréalistes et personnalisables vous permettent de vous entraîner dans une réplique virtuelle de vos installations. Enfilez un casque et plongez dans un environnement visuellement époustouflant.

Le logiciel est entièrement bilingue en anglais et en français, et l’espagnol suivra de près.

Avec huit scénarios d’urgence distincts et trois niveaux de difficulté, 24 expériences uniques par module sont disponibles. Le tout est associé à des lunettes haute résolution et à des manettes manuelles qui vous permettent d’interagir avec des objets virtuels, comme des extincteurs.

Formation à l’utilisation des extincteurs

Nos modules de VR exclusifs vous apprennent à identifier les différents types d’extincteurs et à choisir le bon pour les incendies électriques, chimiques ou de combustibles. Les stagiaires apprennent également la bonne technique – n’oubliez pas de pulvériser d’un côté à l’autre ! Nous simulons différentes classes de feux, comme celles que l’on trouve dans les complexes sportifs et lors de divers événements.

Des vendeurs de nourriture lors de grands événements sportifs aux coulisses de concerts musicaux, vous ferez l’expérience de tout cela. Les participants doivent sélectionner, viser et déclencher le meilleur extincteur lors de ces simulations d’urgence.

Identification des risques d’incendie

Au cours de la phase d’évaluation, vous parcourrez virtuellement les sites de l’événement pour repérer les dangers. Le logiciel teste vos connaissances sur des sujets tels que l’emplacement correct des pièces pyrotechniques, l’espacement des tentes de marchands ou l’identification des circuits électriques surchargés. Une fois détectés, ces dangers doivent être classés selon les classes d’incendie que nous avons vues précédemment.

Première intervention

Lorsque de la fumée factice commence à se dégager, le vrai plaisir commence. Activez l’alarme incendie la plus proche ou appuyez sur le clavier pour avertir les services d’urgence, comme dans la réalité. Dans le pire des cas, repérez les sorties de secours et faites sortir les visiteurs des zones dangereuses. Tandis que les étincelles volent dans le casque, sentez votre pouls s’accélérer alors que vous vous efforcez de faire sortir les visiteurs vivants. Il s’agit vraiment d’une formation pratique.

Exposition à la fumée et confinement

Vous savez déjà à quel point les foules compactes peuvent être victimes de l’inhalation de fumée lors d’une urgence. Et bien, notre prochain module se concentre sur les nuances du comportement de la fumée et les méthodes de confinement. Bientôt, les stagiaires apprendront à identifier les flux d’air dans les bâtiments, à prévoir les schémas de contamination et à isoler les zones compromises.

Protocole de sécurité des portes

Quant aux lieux comportant plusieurs pièces toutefois, un autre cours en VR se concentre sur les tactiques de sécurité des portes. Le personnel apprendra la détection de la chaleur, la manipulation sûre des portes et les méthodes permettant de contenir la fumée ou le feu derrière des barrières fermées (mais non verrouillées). Que vous organisiez un festival de grande envergure ou un match de basket-ball local, votre équipe acquerra des compétences vitales adaptées à vos espaces et à la disposition de vos événements.

Les avantages de FireGuard VR

Enfin, voyons comment la formation en sécurité en réalité virtuelle peut transformer le processus dans votre complexe de compétition sportive ou votre lieu d’événements.

Gagnez du temps et de l’argent

Pensez-y : vous n’avez pas besoin de rassembler tout le monde pour un exercice ou de vous déplacer hors site pour une formation. FireGuard est entièrement accessible à la demande, quand vous en avez besoin. Selon les premiers rapports, notre programme de VR forme le personnel 4 fois plus vite que les méthodes traditionnelles !

Les responsables bénéficient également de coûts réduits, sans équipement sophistiqué ni frais de maintenance. FireGuard VR permet de rafraîchir facilement les compétences plus souvent, qu’il s’agisse de l’équipe principale de l’événement ou des bénévoles qui changent.

Plus engageant

Il est difficile de maintenir l’attention des gens de nos jours, et la VR répond à cette attente. FireGuard crée des simulations 3D de lieux réels pour que les stagiaires se sentent au cœur de l’action. Les statistiques montrent qu’être immergé dans la VR nous rend 3,75 fois plus investis émotionnellement dans le matériel, ce qui permet un engagement hors norme.

Votre lieu d’événement, virtuellement en feu

Nos concepteurs peuvent recréer votre salle de concert, votre aréna, votre centre de congrès ou tout autre complexe. Le lieu virtuel a l’air réel, avec tous les dangers. Nous pouvons même préparer des plans d’urgence personnalisés que vous pourrez répéter inlassablement avant le jour J.

Suivre les progrès

Pour suivre les progrès, FireGuard fixe des objectifs autour de données telles que la recherche de dangers, l’utilisation correcte des extincteurs et la réaction appropriée lorsqu’une alarme se déclenche. Il est utile de voir comment les compétences des employés s’améliorent au fil du temps.

De plus, nous ajoutons bientôt encore plus de statistiques, afin que vous puissiez savoir qui a besoin de s’entraîner à quoi. Ne vous inquiétez pas si le nouveau coordinateur d’événements n’est pas encore tout à fait au point sur les protocoles. Il suffit de le laisser un peu avec FireGuard après les heures d’ouverture !

Mobiliser votre équipe

L’intégration d’un nouveau système de formation en réalité virtuelle nécessite une planification stratégique pour assurer une adoption réussie. FireGuard VR est conçu pour la flexibilité, mais les administrateurs doivent tenir compte de la composition de la main-d’œuvre, des compétences technologiques du personnel et de la manière de démontrer le retour sur investissement (ROI) à la direction lorsqu’ils se préparent à la mise en œuvre.

Il est essentiel de comprendre les rôles et les responsabilités du personnel exposé aux risques d’incendie. Le personnel de sécurité à plein temps sera probablement plus familier avec les protocoles que les entrepreneurs ou les bénévoles de l’événement. Les efforts de formation immersive doivent se concentrer sur l’adaptation de la difficulté du contenu et du réalisme au niveau d’expérience de chaque groupe. Les personnes ayant une expérience opérationnelle peuvent également avoir des idées utiles sur la reproduction de scénarios risqués observés sur place.

Il est toutefois également important d’évaluer dans quelle mesure la main-d’œuvre est réceptive aux nouvelles technologies. La formation en VR accélère les compétences de la plupart des personnes. Cependant, les administrateurs doivent évaluer au préalable les niveaux de compétence informatique. L’intimidation technologique est courante, même chez les générations nées dans le numérique. Consacrer du temps à acclimater tout le monde à l’équipement peut éviter les obstacles liés aux compétences.

En conclusion

La sécurité incendie n’est pas une case à cocher, mais une responsabilité essentielle que les sites doivent assumer. Lorsque des milliers de vies sont en jeu, il faut à tout prix éviter les demi-mesures. Une préparation complète aux situations d’urgence permet de sauver des vies et des moyens de subsistance.

Les solutions immersives de formation en sécurité en VR comme FireGuard donnent aux administrateurs les moyens de forger des équipes vraiment résilientes. La formation par simulation protège le personnel contre la panique. Elle renforce la mémoire musculaire et la confiance nécessaires pour combattre les catastrophes.

Si vous cherchez à fortifier votre équipe avec ces compétences vitales, c’est le moment. Contactez-nous dès aujourd’hui pour une démonstration personnalisée gratuite de FireGuard VR en action. Équipez le personnel pour le pire, en espérant le meilleur. Les vies sont en jeu.

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

More To Explore

Do You Have A Project In Mind?

Drop Us A Line And Let's Make It A Reality